LA CHARTE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

 

La charte de développement durable de l'Espace s’appuie sur 2 axes principaux :

 

   - Le premier porte sur le respect de l’environnement à proprement parler. Ce volet comporte une série d’actions visant à réduire l’impact environnemental du bâtiment dans son ensemble. Cela passe notamment par l’installation de bacs de collecte dans le hall, l’arrêt de la distribution systématique de bouteilles d’eau aux sportifs...

 

 - Le second concerne l’épanouissement des êtres humains. Il inclut la promotion de la pratique du sport, le sport pour tous, la mise en place d’activités vectrices de lien social.

 

Espace de collecte dans le hall de l'Espace des 2 Rives pour :

 

- vos cartouches d'encre et téléphones portables avec leurs batteries et chargeurs

Chaque cartouche collectée = un don à l'Association Enfance et Partage !

 

- vos bouchons plastiques alimentaires, cosmétiques, produits d'entretien...

C'est l'association des Bouchons d'Amour qui s'occupe de les récupérer.
L'objectif est d'acheter du matériel pour les handicapés (fauteuils roulants...)

 

- vos piles et petites batteries (ordinateurs portables, téléphones, calculatrices...)

LE TRI ECO-CITOYEN

LA POUBELLE GRISE pour les ordures ménagères : 

  • Restes des repas

  • Assiettes en carton

  • Gobelets en plastique

  • Mouchoirs en papier, essuie-tout, serviettes en papier

  • Emballages de repas (cartons pizza…)

  • Couches culottes

  • Pots de Yaourts

 

LA POUBELLE VERTE pour le verre :

  • Bouteilles, pots, bocaux en verre, … Sans les bouchons ou couvercles

  LA POUBELLE JAUNE pour les déchets recyclables. Les emballages doivent être correctement vidés mais inutiles de les nettoyer. S’ils sont trop souillés, ils doivent aller dans la poubelle grise :

 

  • Emballages plastiques (bouteilles, flacons…) ;

  • Emballages en carton (cartons, briques alimentaires, boîtes en carton…) ;

  • Emballages métalliques (boîtes de conserve, barquettes aluminium, canettes….

  • Les journaux, magazines, prospectus...

 

LES GESTES ECO CITOYENS

Ces petits gestes du quotidien qui économisent nos consommations d'énergies

« La forêt tropicale est en feu. Tous les animaux terrifiés, attérés, observent impuissants le désastre. Tous sauf un petit colibri, qui va chercher une minuscule goutte d'eau dans la rivière pour ensuite aller les déverser sur les flammes. Et ainsi de suite, goutte d'eau après goutte d'eau... Les autres animaux l'interpellent : « Mais enfin, Colibri, tu ne parviendras jamais ainsi à éteindre l'incendie ! »

Et le petit colibri répond : oui, je sais, mais je fais ma part ! ». Alors honteux, les autres courent, eux aussi, chercher de l'eau avec leurs moyens, à eux, et c'est ainsi que la forêt fut sauvée.»

Les robinets thermostatiques tiennent compte des apports de chaleur externes tels que : le soleil à travers les vitres, les postes informatiques, l'éclairage...

Le chauffage d'appoint perturbe la régulation de la température dans les locaux. Si la température de 19°C est atteinte, les sondes d'ambiance peuvent entraîner l'arrêt du chauffage central du bureau concerné et celui de ses voisins.

Ne placez pas votre bureau trop près d'une fenêtre. car cela entraîne un inconfort thermique dû a la sensation de paroi froide.

La température de la pièce peut être réglée sur 19°C le jour et 15°C la nuit.

​1°C de moins, c'est 7% de gagné sur la facture !
Une régulation au plus juste pour une grande efficacité

Des conseils précieux :

 

- réglez tous les radiateurs d'une pièce à la même température ;

- pensez a éteindre les radiateurs quand vous ouvrez les fenêtres ;

- utilisez correctement les robinets thermo-statiques ;

- un meuble devant un radiateur diminue l'efficacité de celui-ci de 10% ;

- ne placez aucun meuble, ni rideaux épais devant vos radiateurs ;

- ne déposez rien sur vos radiateurs : documents, classeurs, vêtements...

- pour chauffer une pièce, un radiateur de chauffage central utilise deux principes de fonctionnement que sont : le rayonnement et la convection.

 

> Le rayonnement : le rayonnement. la chaleur est diffusée dans toutes les directions, telle la lumière d'une lampe. Mais de même que la lumière, la chaleur peut être bloquée par n'importe quel obstacle. Ainsi, pour profiter au maximum de la chaleur, on évitera de placer un meuble ou un rideau devant le radiateur.

> La convection : la convection. le radiateur crée un mouvement tournant d'air chaud qui s'élève vers le plafond et revient vers le centre de la pièce.

Des meubles ou des rideaux
devant les radiateurs empêchent
l'air de bien circuler, l’efficacité du chauffage diminue de l'ordre de 10%.         
L'utilisation de volets et rideaux économise 5 à 10% d'énergie !

Fermer ses volets la nuit et aérer en grand le matin, c'est vrai que ces gestes paraissent plutôt naturels à la maison. En revanche, quand on n'est pas chez soi, on n'y pense pas vraiment. Mais ces petits gestes sont sources d'économies d'énergies et de préservation de la qualité de l'air intérieur.

Des gestes simples, économiques et désormais indispensables :

  • aérez 10 minutes en grand, c'est suffisant ;

  • Assurez-vous que les radiateurs sont éteints ;

  • évitez d'installer votre bureau près des parois froides (fenêtres et murs donnant sur l'exté-rieur) ;

  • fermez les volets et les rideaux pour emprisonner un volume clair sec et immobile : celui-ci devient alors un isolant.

En hiver, profitez de la chaleur du soleil a travers les vitres exposées au sud : c'est gratuit !

Par ailleurs :

  • les grilles et bouches de ventilation doivent être dégagées ;

  • l'air que l'on respire à l’intérieur a, en effet, besoin d’être renouvelé régulièrement pour éviter la concentration des polluants éventuels.

Le confort est lié à la notion de température ressentie

Eteignez les lampes dans les pièces inoccupées 10 minutes d'éclairage inutile 3 fois par jour, c'est l'équivalent de 5 jours d'éclairage en continu au bout d'1 an, soit 120h !

Adaptez les points lumineux en fonction des besoins. Lorsque que l’intensité lumineuse naturelle diminue, préférez allumer juste l'éclairage nécessaire lorsque vous êtes seul plutôt que d'éclairer un immense espace vide.

Les lampes fluo-compactes sont 5 fois plus économes que les halogènes !
L'ampoule DEL consomme 87 % de moins d'énergie qu'une ampoule incandescente de 60 watts et est 34 % plus efficace énergétiquement qu'une ampoule fluocompacte.
L'éclairage représente 15 à 20% des consommations d'énergie dans les locaux
un réfrigérateur ne produit pas de froid !
Il rejette la chaleur de l'intérieur vers l'extérieur.

Les appareils de froid sont ceux oui consomment le plus d'électri-cité.

Un réfrigérateur non dégivré peut faire augmenter la facture de 87€/an (pour une classe énergétique A+) à 21,61€/an (pour une classe énergétique C).

ATTENTION !

 

  • couvrez vos plats ! Le dégagement de vapeur provoque la création de givre :

  • vérifiez l'étanchéité de la porte en y coinçant une feuille de papier : si vous la retirez facilement, les joints sont à changer ;

  • placez les appareils loin dune source de chaleur : four, radiateurs, fenêtre au sud ;

  • laissez de l'espace entre la grille arrière et le mur. Maintenez-la propre, elle évacue la chaleur pulsée dans l'appareil ;

  • utilisez un thermomètre afin d'y ajuster la bonne température :

  • réfrigérateur à +4°C et congélateur à -18°C, pas moins !

  • dégivrez régulièrement les appareils de froid.

A partir d'un demi-centimètre de givre, les appareils de froid consomment 30% de plus !
  • La consommation des appareils électriques en veille peut représenter jusqu'à 10% de la consommation des usages spécifiques (bureautique, éclairage, électroménager.) Toutes ces petites consommations mises bout à bout représentent en France la production électrique de deux réacteurs nucléaires par an !

  • En laissant votre cafetière allumée plus de 30 minutes par jour une fois le café coulé , cela représente une consommation comprise entre 56,5 113 kWh soit en euros entre 8,5 a 17 € par an pour rien !

  • De nombreux appareils électriques tels que les téléphones et ordinateurs portables une fois chargés continuent de consommer de l’énergie soit parce qu'ils sont en mode « veille ». soit parce qu'ils sont éteints et encore raccordés a la prise. Un courant résiduel continue alors de circuler, et le montant de la facture d'électricité d'augmenter.

  • Ne laissez pas vos chargeurs branchés en permanence (ordinateur, téléphone). Cela consomme et limite la durée de vie des batteries de vos appareils.

  • Éteignez votre écran d'ordinateur, même pour des temps courts. Car il supporte bien les allumages/extinctions.

  • Paramétrez les mises en veille sur vos ordinateurs. Attention aux économiseurs d'écrans, ce ne sont pas des économiseurs d'énergie !

  • Une fois le café passé, pensez a éteindre la cafetière. Si vous voulez avoir du café chaud plus longtemps investissez dans une tasse thermos !

En France, la consommation des veilles représente la production électrique
de deux réacteurs nucléaires !

Depuis 4,4 milliards d'années, la quantité d'eau sur la Terre n'a pas varié. Mais les réserves d'eau douce restent limitées et il convient de ne pas les gaspiller.

Même avec les équipements les plus performants pour maîtriser et réduire la consommation d'eau, c'est toujours la main de l'homme qui ouvre ou ferme le robinet.

40% de l'eau potable est utilisée dans les chasses d'eau
  • Utilisez des réducteurs de débits, cela réduit la consommation d'eau de 30% a 50%.

  • Ne laissez pas couler l'eau inutilement. Je ferme le robinet quand je me savonne les mains.

  • Utilisez l'eau froide pour les besoins courts, comme par exemple, lorsque vous vous lavez les mains.

  • Utilisez la Chasse d'eau double flux aux toilettes, avec un bouton qui consomme moins.

  • Une simple fuite d'eau peut faire très vite grimper la consommation et la note !

Une fuite de chasse d'eau pendant un an peut remplir une piscine*

* longueur = 12,5 m ; largeur = 10 m ; hauteur : 2 m

Jetez vos mails ! Jetez vos mails !  Jetez vos mails !  Jetez vos mails !  Jetez vos mails !  Jetez

Les TIC désignent les Technologies de l'Information et de la Communication qui permettent l'échange et la réception de données par voie électronique sur différents supports : ordinateurs, téléphones, tablettes...

Les TIC sont devenus incontournables et présentent de multiples avantages : limitation des transports et d'impression de papier, rapidité de l'information...

Nos bureaux respirent mieux sans toute cette paperasse !

Oui mais voilà, elles ont un impact environnemental non négligeable.

Des gestes simples à mettre en place :

- bien gérer sa boîte mail : ciblez les destinataires, optimisez la taille de vos pièces jointes et nettoyez votre boîte régulièrement pour limiter le stockage de mails.

En France, les centres de données consomment 7% de la production d'électricité
  • Si vous ne voulez plus recevoir de pubs, DESINSCRIVEZ-VOUS ! (tout en bas de la page web et en tout petit, vous pourrez vous désabonner).

  • Stockez le plus possible chez vous sans abuser du "Cloud" proposé afin de désengorger les serveurs.

  • Éteignez vos appareils lorsqu'ils ne sont pas utiles.

Attention : pensez aussi a LIMITER vos impressions de papier !

En moyenne un collaborateur reçoit 58 e-mails par jour (spam compris) et envoie 33 e-mails. L'envoi de 33 e-mails d'1 Mo par jour équivaut à l'émission de 90 kg de CO2 par an, soit l'équivalent de 500 km en voiture.

En moyenne un français réalise 949 recherches internet par an correspondant a l'émission de 10 kg de CO2/an soit plus de 50 km parcourus en voiture.

10 destinataires d'un même courriel, multiplie par 4 son impact